• Homepage
  • >
  • Transports publics lausannois
Logo TL

Transports publics lausannois

Les tl testent un dispositif de gestion des flux dans la station de métro m2

Depuis sa mise en service il y a 10 ans, le métro m2 a vu sa fréquentation continuellement augmenter. Devenu incontournable parmi les solutions de mobilité lausannoises, il a transporté plus de 31 millions de voyageurs entre Ouchy et Croisettes en 2018. Face à une fréquentation toujours plus importante, et qui continuera de croître les prochaines années, les tl ont décidé de tester un dispositif de gestion des accès aux rames qui pourrait permettre d’augmenter encore la cadence du m2 à l’heure de pointe du matin. L’organisation des entrées et sorties de rames devrait aussi améliorer le confort des voyageurs.

Problématique

Tester un nouveau système de filtrage sans pour autant risquer le mécontentement des usagers, tel est l’enjeu de la communication. Les TL ont demandé à map d’imaginer un dispositif de communication qui permette de transmettre l’information de manière simple et visible, sans pour autant déranger le flux des voyageurs, ni impacter le temps d’attente, bien au contraire, augmenter la gestion du flux.

Enfin la contrainte de temps a été un facteur important puisque l’agence n’a eu que 3 semaines pour déployer la création et la production du projet.

Stratégie

map.ch a proposé un concept de signalétique où dès l’arrivée du voyageur, une « arche » a été montée pour expliquer le projet du flux TL.

Le message a été décliné dans un univers graphique pop: le thème Pop art a été défini pour apporter une touche colorée à la journée de chacun où les couleurs disposées indiquent le bon chemin à prendre, et transmettent un message. map n’a pas souhaité créer un sentiment d’obligation mais a permis ainsi à l’usager de croire qu’il a le choix et aucunes règles à suivre. 

Résultats

TL_dispositif

Un projet réussi et un pari gagné pour cette première phase de test pour les transports publics lausannois. La couverture média a été exceptionnelle et le questionnaire de satisfaction transmis aux voyageurs a permis de valider le test.

La prochaine étape va donc être de réfléchir à une mise en place plus pérenne du dispositif.