image illustration coronavirus

Le Covid-19: l’avant et l’après pour les PME romande!

Quelle communication après la crise?

La pandémie est exponentielle et a pris de cours à peu près tous les secteurs de l'économie.

On regarde et on observe jour après jour les conséquences et les chamboulements que ce virus a d'ores et déjà amené sur le marché romand des PME.
Face au virus, il faut l'avouer, on est bien attentiste: va-t-il venir jusqu'à moi, comment anticiper, que communiquer, et à qui?

La réalité est brutale ! A première vue, ça sent le roussi!

Pourtant nous vous proposons d'envisager que le Coronavirus est une opportunité. D'abord, cela permet de servir de révélateur et d'alerte sur votre vulnérabilité: les pme qui ont depuis longtemps pris le virage du digital souffriront moins que les autres. Bien sûr, selon le secteur cette réalité n'est pas évidente, quoique... Il n'empêche qu'il est temps de penser aux opportunités que cela nous laisse:

    • Repenser son business: aller vers le client, et pas le contraire. Si le client ne vient plus vers vous, comment pouvez-vous lui proposer vos services, vos produits et votre business. La diversification de votre distribution sera un atout non négligeable, surtout après le passage du Coronavirus.
    • Développer le digital: si votre plateforme numérique n'était pas au top, il est temps de vous y mettre! A défaut de pouvoir rencontrer votre client, vous pouvez créer du contenu pour lui donner confiance, lui offrir l'opportunité de revenir dès que tout ira mieux. Et surtout, il est indispensable de rester visible pour qu'il ne vous oublie pas!
    • Développer vos services à la clientèle: repenser son business, c'est aussi se remettre en question pour savoir comment offrir une plus-value à son client: service à domicile ou sur rendez-vous, etc.
 

Alors évidemment, ça peut paraître exagéré, provocateur, indécent même, de parler d'une bonne opportunité, quand on perd 20%, 50% voir davantage de son chiffre d'affaires, que l’anxiété se répand et que vos clients vous boudent. Mais cet événement doit nous faire réfléchir. Enfin il devrait. Parce que le plus probable c’est quand même de voir la reprise dès que l’épidémie sera derrière nous.

A bon entendeur!

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter