tendances-2022

Tendances 2022, comment adapter vos stratégies?

Quels seront les défis et les enjeux pour les PME romandes ?

Vos stratégies sont-elles suffisamment adaptées par rapport à votre secteur d’activité? 

Quels canaux, quelles tactiques, quelles tendances en 2022 ? Pour le savoir, nous avons mené l’enquête : inclusion, consommation responsable, promotion des bons comportements, map s’est penché sur les tendances marketing de 2022 et vous dresse un état des lieux.

Durant des décennies, la publicité était là pour faire rêver, créer de l’émotionnel. La vitrine d’un mode de vie heureux et d’une consommation accessible à tous. Mais voilà, c’était sans compter sur le retournement des tendances. Les prochaines votations du mois de février en sont un signe, tout comme les accusations qui se font de plus en plus bruyantes auprès des industries agroalimentaires accusées de favoriser l’obésité.

Notre propos n’est pas de prendre parti, mais de démontrer qu’en 2022, le règne de la publicité qui supplantait à la responsabilité et à l’éthique tend à prendre fin. Promouvoir les bons comportements, être plus inclusif, prôner une communication responsable, force est de constater que les marques peinent à convaincre sur la sincérité de leurs propos.

Dès lors, en tant que PME comment faut-il communiquer et se positionner pour être entendu ? Comment évolue le marketing digital et comment mettre en œuvre une communication adaptée : passer de l’intention à la réaction !

On vous donne des pistes et les outils à déployer !

1) Utilisation des médias sociaux en B2C et en BtoB

Les médias sociaux continuent de croître en 2021, et cette tendance s’accentue encore avec l’arrivée de TikTok sur le marché européen. En Suisse, Facebook, Instagram, Youtube et Linkedin se détachent clairement. Autre fait constaté, Linkedin est dorénavant utilisé en B2B mais aussi en BtoC. Malgré son utilisation de plus en plus importante, TikTok reste encore largement sous utilisé, seul 10% des grandes marques ont investi ce canal. Il faut dire que développer ce média demande davantage de moyens et de compétences.

Les tendances 2022  dans les médias sociaux 

La pandémie et le temps prolongé sur les écrans ont eu un effet sur la relation qu’entretiennent les consommateurs avec la technologie et sur leurs attentes vis-à-vis des marques.

L’authenticité et la véracité des faits sont devenus des éléments importants pour les consommateurs. Et pour communiquer de manière authentique, ce que vous allez publier sur vos réseaux, la manière dont vous le faites, va impacter votre image de marque. L’enjeu sera donc de renforcer l’engagement et soigner votre contenu. Qu’il s’agisse de contenu vidéo, de visuels attractifs ou même de texte, la création de contenu est le principal projet de développement qui doit vous guider pour l’année 2022. Pour engager votre communauté, l’authenticité passera aussi par votre équipe, vos collaborateurs qui sont vos premiers ambassadeurs. Autre élément à ne pas négliger, même s’il reste controversé, c’est le marketing d’influenceurs. Même en Suisse romande, ce marketing peut vous amener de vrais bénéfices en termes d’images, de notoriété et d’impact. En Suisse romande, nous avons de nombreux influenceurs qui opèrent sur votre marché, que vous soyez en BtoB ou en BtoC et ces derniers permettent de crédibiliser votre marque et vos produits. Mais pour utiliser au mieux cette stratégie, il est certain qu’il faut déterminer en amont vos objectifs : clics, ventes, notoriété. Ainsi que le moyen que vous allez employer pour mesurer le succès de votre campagne. Pour une campagne en Suisse romande d’influenceurs, les prix démarrent à CHF 10’000.- pour espérer un retour sur investissement, avec l’appui de 2-3 influenceurs sur la campagne.

infographie_2
infographie-tendances

2) L’enjeu sociétal

Les PME doivent désormais, tout comme les grandes marques (il n’y a pas de différences à faire désormais !) adopter une approche plus citoyenne dans leur production et dans leur marketing pour être en phase avec les attentes des consommateurs et devenir plus audible. Mais comment traduire la communication responsable dans les faits et donc dans son marketing ? Concrètement, il devient nécessaire de mettre en place une équation vertueuse : mesurer, réduire, compenser. Ainsi, il devient fondamental de comprendre comment vos clients et vos prospects réagissent à votre communication de sorte que vous puissiez adapter un maximum ces outils. Ainsi, il existe de nombreux outils digitaux qui permettent de mieux maîtriser sa production et mieux gérer son bilan carbone. On peut citer en exemple de nouveaux concepts que sont la digitalisation des programmes de fidélité à travers des applications dédiées. A titre d’exemple, vous pouvez grâce à MagicWallet complètement revoir votre impact carbone et digitaliser votre programme de fidélité 2.0, grâce à une application simple qui permet de remplacer la carte de fidélité, les coupons, les mailings papiers, et bien d’autres fonctionnalités qui permettent là aussi de diminuer son bilan carbone. Nous ne minimisons pas le bilan carbone de l’usage du numérique, mais il est important de contrebalancer les chiffres réels.

3) L’innovation

Vous avez vécu avec la pandémie de nombreuses transformations organisationnelles, communicationnelles avec vos collaborateurs, vos clients, vos fournisseurs. De nombreux processus d’adaptation, d’expérimentation sont encore observés actuellement. Les PME s’efforcent de s’adapter aux nouvelles attentes de ses consommateurs, au nouveau mode de vie, à la flexibilité demandée. Les PME devront continuer à être agiles pour suivre les habitudes de ses consommateurs et les nouveaux comportements de ses clients. Pour ce faire, l’analyse de vos données, le développement de nouveaux services à la clientèle contribuent à évoluer sur votre marché et à vous positionner en tant que leader.

Le mot de la fin

Une multitude de pratiques qui touchent à l’éthique de tous nos métiers sont à revoir : ne pas favoriser le faux (faux followers, commentaires, etc.), mettre en place des pratiques d’appels d’offres sincères et raisonnables, construire des relations avec les fournisseurs, les partenaires équilibrées et éthiques, etc.

Enfin, pas d’évolution réelle sans une bonne dose de professionnalisme. Les envies, les bonnes volontés, le militantisme peuvent constituer des leviers forts pour avancer mais ils ne peuvent se substituer à une véritable professionnalisation de votre communication. Les convaincus, les attentistes et les contestataires (s’ils existent encore) doivent désormais se former, s’équiper, innover et investir.

Storytelling_6_astuces

Pour aller plus loin!

Vous souhaitez améliorer vos compétences sur les réseaux sociaux? téléchargez notre livre blanc et bénéficiez de nos astuces pour mieux appréhender les difficultés.

Ça m’intéresse!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter