Réseaux sociaux, pourquoi vos publications n’ont pas de succès et comment y remédier ?

En 2021, Votre PME suisse suit (enfin ?) les impératifs du digital. Linkedin, Facebook, Instagram, TikTok, Google, etc., vous savez certainement qu’aujourd’hui, exister sur internet et sur les réseaux sociaux est plus qu’une obligation pour l’image de votre entreprise, si ce n’est pour sa survie. Car ce qui fût longtemps une « tendance » est aujourd’hui un impératif.

OUI MAIS :

Vous avez fait ce qu’il faut, et pourtant, vous peinez à voir de véritables résultats. D’ailleurs, ça fait un bon bout de temps qu’on vous l’a répété, martelé, (et on vous a un peu agacé aussi…) : « VOTRE ENTREPRISE DOIT ÊTRE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

2015 : Oui chef, mais bon…

2021 : Bon, ok, le stagiaire avait raison.

»

Les raisons de ce « pourquoi une entreprise doit être sur les réseaux sociaux », tout le monde semble les connaître lors des pseudos-séances-café-09h-lundi-matin. Mais en pratique, poser noir sur blanc les raisons qui font qu’une entreprise doit être sur les réseaux sociaux en 2021, c’est pas votre collègue Ginette (ou même votre patron) qui semble pouvoir vous les énoncer.

Tendons dès lors à répondre à l’ultime question qui « inquiète » plus que jamais nos PME suisses en 2021 en réfléchissant à la question dont Ginette n’a pas su trouver réponse, à savoir : pourquoi une entreprise doit être sur les réseaux sociaux ?

 

Rappel salvateur. Le digital et les réseaux sociaux pour votre entreprise, c’est :

  • Une vitrine / carte de visite digitale
  • Du marketing digital
  • Un axe de communication visible, gratuit et aux résultats avérés
  • De la visibilité
  • Le moyen de définir et d’entretenir l’image de votre marque / d’entreprise
  • Le moyen « de saisir » vos clients de demain / de la prospection
  • Des ventes
  • Des retombées sur votre chiffre d’affaires
  • … (on fait de notre mieux mais cette liste n’est probablement pas exhaustive…)

 

Soit. Mais si aujourd’hui, vous utilisez vos comptes professionnels sur les réseaux sociaux pour relayer des informations au sujet de votre entreprise que vous pensez utiles et variées, vous avez peut-être aussi le sentiment amer que vos efforts ne sont pas très utiles car vous avez peu d’abonnés, et car ces derniers n’interagissent pas avec vos publications. Peu de commentaires, peu de réactions, bref, peu d’engagement de vos abonnés qui sont aussi élevés que votre niveau de motivation le lundi matin.

Dès lors, les diverses interfaces sur lesquelles vous tentez de faire exister votre PME n’ont pas le rôle convoité. Pour faire d’elles de véritables porte-paroles dédiés à votre communication d’entreprise, et bien avant de commencer à réfléchir à la façon dont vous allez fédérer une communauté, obtenir plus d’abonnés et d’interactions, vient une question indispensable à laquelle vous devez répondre, sans quoi, vos réseaux sociaux n’auront pas d’autres rôles si ce n’est ceux de vous faire perdre votre temps… Cette question, la voici :

 

QUE PUBLIER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX D’UNE ENTREPRISE ? (version 2021)

On ne vous le dira jamais assez, ce qui prime sur les réseaux sociaux, c’est la qualité de votre contenu. Le contenu, c’est le propos de vos publications, la raison d’être de celles-ci.

Par qualité de contenu, on entend « l’intelligence » avec laquelle vous choisissez vos sujets et votre façon de les aborder. Et vous serez peut-être étonnés d’apprendre ici que sur les réseaux sociaux, il faut parfois savoir être « impertinent » pour être pertinent…

Dès lors, voici quelques idées pour vos prochaines publications sur les réseaux sociaux (spécial entreprises) :

Quelques idées pour les thèmes de vos futurs contenus :

  1. Parlez de vos collaborateurs et employés en tant que véritables personnes (Pourquoi ne pas faire des posts pour les présenter ? Mettre en avant le jour de congé supplémentaire que vous avez offert à Françoise pour la naissance de son fils ? Féliciter ce collaborateur qui vient à vélo jusqu’au bureau, ou encore celui qui vous est fidèle depuis 10 ans…)
  2. Parlez des valeurs de votre entreprise, de ce à quoi elle est sensible et ce pour quoi « elle se bat »
  3. Soyez anecdotiques et pensez à interroger votre audience. Toutes les publications ne doivent pas nécessairement être des affirmations ! Voici un exemple : « Cette année, au sein de notre entreprise, on ne sait pas quoi faire pour notre souper de boîte… Et puis franchement, on en a marre des apéros Goldfish ! Auriez-vous une bonne idée à nous donner ? »
  4. Cassez les codes et cessez d’être trop politiquement corrects. Notons aussi qu’il est permis de rire ! De soi, de son entreprise, de son secteur…
  5. Votre audience ne vous connaît jamais assez bien : ce qui vous semble évident ne l’est pas nécessairement pour votre public. Dès lors, réitérer certaines informations « primaires » mais capitales peut être un choix judicieux.
  6. Pensez en termes d’interaction ! Ceci devrait être le leitmotiv de vos publications ! Consacrez du temps à trouver la bonne idée pour que votre audience génère des commentaires, des likes et des partages… C’est ce qui vous permettra d’avoir succès, et c’est aussi ce qui permet le plus souvent aux algorithmes de repérer l’intérêt que suscite votre contenu qui sera lui aussi « boosté » naturellement par les plateformes lorsqu’il génère de l’intérêt.
  7. Pour que votre audience interagisse, faites jouer l’émotionnel à bon escient. Pour ce faire, on peut volontairement et audacieusement étonner, piquer, rigoler, demander, voire… choquer ? Attention, il s’agit là toutefois d’un art difficile, et « faire le buzz » peut aussi rimer avec « bad buzz »… Mais est-ce toujours bad ? (À ce sujet : voir le scandale de la “Gorillaz Glue Girl” qui a généré un envol des ventes suite à un très “mauvais “bad buzz)

 

 

La “tendance” qui a fortement marqué les stratégies éditoriales depuis plusieurs mois et dont on s’inspire librement

En 2021 tout particulièrement, certaines entreprises ne « vendent » plus ce qu’elles font mais ce qu’elles sont au travers de leurs valeurs, leurs engagements, leur politique sociale, leur culture et leur philosophie d’entreprise. Comme libérées des obligations d’une « réclame classique », elles savent que ce qui fait leur succès ­– notamment sur les réseaux sociaux – ce n’est plus la mise en avant de leurs produits et services mais leur ADN, leurs engagements (voir cette publication de Ikea Aubonne) et d’une certaine manière, leur personnalité…

C’est pour cette raison que les collaborateurs sont toujours plus mis en avant, mais aussi leurs conditions de travail (voir par exemple Amazon France ou encore Aldi Suisse). C’est également pour cette raison qu’à défaut des produits et services, c’est parfois les clients et les consommateurs qui sont mis en lumière. En bref, parmi les « tendances de communication en 2021 », on focus sur l’humain !

À vous de jouer ! 😉

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter