Community manager : un métier complexe en perpétuelle évolution

Le community management

Un métier lié à l’avènement des réseaux sociaux

Le community management a fait son apparition dans le début des années 2000. Aux Etats-Unis tout d’abord entre 2005 et 2006, puis 2 ou 3 ans plus tard chez nous. Mais comment se fait-il que cette nouvelle compétence se soit aussi rapidement affirmée en tant que véritable « must have » des entreprises.

Pour comprendre ce phénomène, il est important de saisir la vitesse à laquelle il a évolué :

en 1998, avoir un site web devient accessible au large public et touche de plus en plus d’entreprises. Seulement 5 ans plus tard, ne pas avoir de site internet pour une grande entreprise était impensable.
En 2004, Facebook apparaît et conquiert rapidement le marché international pour compter aujourd’hui, 14 ans plus tard 3.3 milliards de compte actifs dans le monde (Facebook le 25.07.18) !

S’en suit alors d’autres plateformes de partages sociales, comme Instagram avec 1milliard d’utilisateurs dans le monde (Instagram, le 20.06.18), Twitter avec 335 millions d’utilisateurs (Twitter, le 27.07.18), Snapchat avec 187 millions de compte actifs (Snapchat, le 02.02.18) ou encore LinkedIn et ses 106 millions d’utilisateurs à l’échelle mondiale… autant de médias pour autant de fonctions précises. À la base, des applications visant pour la plupart d’entre- elles, le partage en société, la connexion avec le monde et ses habitants.

Notre société a connu un véritable virage technologique en matière de digitalisation, une vraie révolution à tous niveaux qui n’est peut-être qu’à ses prémisses ; c’est alors qu’aujourd’hui on peut « liker/aimer », « partager », devenir « fan » ou « membre », créer des « événements », « tweeter », « diffuser en direct », « mettre en story », et d’innombrables autres fonctions… tout ça, en un clic ou deux !

Grâce à ces nouvelles plateformes, des communautés se forment, ces groupes sont consultables, accessibles, référencés…exploitables !

Il n’a donc pas fallu longtemps pour que les entreprises investissent ces nouvelles opportunités comme plateformes de promotion. Reste encore à savoir comment exploiter leurs fonctions et leur potentiel correctement. On se rend compte aussi que les compétences demandées pour gérer ce nouvel aspect sont nombreuses et qu’il ne correspond pas à d’autres profils existants.

Ainsi, avec l’avènement des réseaux sociaux, le métier de community manager est logiquement apparu.

Le profil de ce nouveau métier se distingue généralement grâce à des qualités telles que : avoir un excellent sens rédactionnel, relationnel, commercial mais également être curieux et doté d’une riche culture générale ainsi que doué en informatique. Outre toutes ces qualités, il doit impérativement posséder une grande capacité d’adaptation. En effet, bien que tout cela soit « récent », il ne cesse d’apparaître de nouveaux outils, de nouvelles tendances qu’il faut maîtriser pour garder une efficacité optimale.

La mission d’un CM est souvent résumée à la bonne gestion de l’image de Marque sur les réseaux sociaux, mais en réalité, les tâches qui lui sont confiées sont diverses et multiples: garder un positionnement affirmé, contrôler son E-reputation et ses relations publiques externes, connaître les mouvements de son marché grâce aux veilles concurrentielles, effectuer des actions ou campagnes de promotions et mesurer leurs impacts et gérer leur budget… toutes ces missions et d’autres encore sont assurées par un community manager.

Celui-ci évolue soit directement chez l’annonceur soit dans une agence de communication offrant ce type de prestation…et devinez quoi ? Chez map.ch, nous sommes disposés à assurer toute ou partie de cette organisation pour vous ! Si comme bien d’autres vous êtes intéressés par ce types de partenariat, n’hésitez pas, contactez-nous !

 

Partager

  • Jolimont 14
  • Case postale 36
  • CH-1304 Cossonay
  •  
  • +41 21 647 72 89
  • info@map.ch